Mémo, les aliments les plus alcalins

 

Dans notre société occidentale, la consommation d’aliments acidifiants est presque la règle. Or, si votre organisme est fortement chargé en acides, vous êtes plus susceptible de fabriquer des troubles. Comment alcaliniser son organisme ? Quels aliments favoriser ?

Privilégiez les aliments d’origine biologique, locaux et de saison :
- Les légumes verts : haricot vert, salade/laitue, mâche, choux, brocoli, fenouil, courgette
- Les légumes colorés : betterave, carotte, céleri rave, maïs, poivron doux, jus de légumes (à l’exception de la tomate !)
- La patate douce, la pomme de terre, le topinambour, l’igname, le potiron, le potimarron, les courges, les rutabagas
- Les champignons
- Les fruits mûrs (en particulier la banane, la figue, la poire)
- La châtaigne
- Les fruits secs sauf les abricots (choisir en priorité : datte, raisin, figue, banane)
- Les noix du Brésil
- La purée d’amande
- L’olive noire, l’avocat
- Le persil, le basilic, la ciboulette, les pousses de luzerne…
- Le sucre complet non raffiné avec modération (rapadura, muscovado),

Quelques autres règles en hygiène de vie pour alcaliniser votre organisme : reposez-vous suffisamment et oxygénez-vous dans la nature, respirez à pleins poumons l’air de la forêt, la campagne, la mer et la montagne aussi souvent que possible.

Les aliments acidifiants au quotidien, à consommer avec modération, et à équilibrer avec des aliments ci-dessus :
- La viande rouge et la charcuterie, la viande blanche, le fromage (surtout de vache), les œufs et le poisson
- Les huiles végétales raffinées/hydrogénées, le beurre et les produits laitiers
- Le pain blanc et les céréales raffinées, les pâtes et les aliments dérivés des céréales
- Le sucre blanc raffiné, sucre roux/brun, cassonade, sucre glace
- Les fruits pas mûrs, certains fruits et légumes acides (tomate, groseille, cassis, framboise par exemple). Le corps est en mesure de traiter une légère acidité naturelle du fruit s’il a assez de vitalité… mais attention à la fatigue et aux saisons froides.
- Les légumineuses, la choucroute, les aliments lacto-fermentés, les cornichons…
- Les sucreries, les viennoiseries, les pâtisseries, le chocolat, la confiture
- Les épices,
- Les levures alimentaires,
- Les sodas, les boissons industrielles sucrées, le café, le cacao, l’alcool
- Les aliments cuits à une haute température (gratin, cocotte minute, grillade…)

A lire aussi : Pourquoi faire une détox ?

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0