Réflexions sur le moment présent

Nous entendons beaucoup de choses à propos des virus, des bactéries, jusqu’a parler de guerre !

la vie serait-elle une éternelle lutte ? Sommes-nous donc toujours des victimes sur la défensive ?

Pourquoi n’entendons-nous pas les vrais messages de responsabilisation, de santé ?

 

Nous entendons sans cesse parler de l’importance de la prévention : hygiène des mains, masque, isolement… Mais est-ce vraiment de la prévention ? n’est-ce pas plutôt principes de précautions ? Comme les examens du colon ou la radiographie des seins : prévention ou précaution ?

 

Quelle serait donc la prévention : 

 

La médecine naturopathique explique la prévention comme étant une attitude de vie favorisant un bon état physique, organique, physiologique et psychologique, permettant à l’homme sain d’avancer confiant, relié à la vie.

C’est-à-dire qu’il est trop tard de s’inquiéter lorsque ça va mal ! Il faut faire en sorte que tout aille bien en laissant ouvertes les portes de la santé : forte vitalité, forte immunité avec des intestins sains, activité physique régulière, travail et pratique de la pensée positive…

 

En pratique :

 

- dormir suffisamment

- boire un verre d’eau (température ambiante) le matin au réveil en remerciant pour le cadeau de cette journée qui vient (pensée positive)

- inclure dans son emploi du temps un peu d’exercice physique ( faire son jardin, 20 minutes de marche, nager, danser…)

- prendre un moment (ou plus) dans la journée où l’on peu s’assoir dans un endroit calme et agréable (comme un petit autel ou lieu de méditation, dans sa chambre, le jardin…) pour y respirer calmement, nourrir des pensées positives et les vivre émotionnellement dans son coeur

- profiter des Eléments, de la nature : marcher pieds nus dans le jardin et profiter de la rosée, prendre le soleil 20 minutes par jour aux bonnes heures, respirer à pleins poumons, sentir, regarder, percevoir, goûter, s’émerveiller…tout en faisant résonner le son Hummmm (comme une personne qui se régale !)…

- et puis prendre conscience de l’importance de l’alimentation.

 

70% de notre immunité se fabrique et se maintient active dans l’intestin, d’où l’importance de garder un intestin en bon état : pour cela, régulièrement et pendant quelques jours, éviter les produits laitiers, les céréales (pain, pâtes, viennoiserie, gâteaux…) et légumineuses (inflammatoires), les excitants (café, chocolat…), l’alcool, les produits raffinés et préparés par l’industrie agro-alimentaire…

 

Préparez-vous des repas simples et mangez à votre faim : 

- une entrée avec des crudités que vous mâcherez longtemps (pas de crudités si vous êtes ballonnés) ou bien un bouillon de légumes ou de poule (très réparateur pour l’intestin)

- un plat principal : le midi : oeufs ou poissons ou volaille accompagnés de légumes cuits et le soir riz ou pommes de terre avec des légumes cuits.

- pas de fromage ni de dessert

- déguster un fruit au goûter

- buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, des tisanes ou du thé vert (dont vous jetterez le premier jet d’infusion après une petite minute)

 

Lorsque vous nourrissez votre corps de protéines animales, choisissez la provenance de l’animal, idem pour vos fruits et légumes, votre eau de boisson…gardez un moment en début de repas (à envisager comme un rituel) pour honorer la nourriture en prenant conscience qu’elle va devenir votre « je », une partie intime de vous … Mâcher longtemps pour toujours n’avaler que du liquide.

 

Prêtez attention aux actes que vous réalisez. Pas de rigidité ni de comportements extrêmes ! Attention aux dogmes, églises, sectes et diverses philosophies...

 

 

En conscience et avec discernement, adoptez la voie du milieu.

 

La vie est ce que nous en faisons, dépend toujours de nos choix (même inconscients…).

Méfions-nous de notre égo (qui pense savoir) qui ferme la porte du coeur (qui sait), restons libre

Soyons honnête et à l’écoute de nous-même, surveillons nos pensées et nos mots...

Ayons l’intelligence et l’humilité de nous poser souvent la question « Et si je me trompais ? ». 

 

Munissons-nous de courage, de volonté, travaillons l’estime de soi et le respect, lâchons le passé et ne stressons pas pour le futur mais vivons le présent, ce cadeau de la Vie où tout se joue.

 

Ne soyons pas des « tièdes » mais osons la vie ! Votre indicateur de réussite s’appelle la Joie

 

Vous en apprendrez d’avantage dans le livre « Le miracle du jeûne ».

 

Dansez, chantez, embrassez qui vous voulez ! (pas pendant le confinement !…)

Bonne santé,

Pierre

Écrire commentaire

Commentaires: 0